Watermael-Boitsfort veut aussi sauver la justice de paix d'Auderghem

La fermeture de la justice de paix d'Auderghem est contestée
La fermeture de la justice de paix d'Auderghem est contestée - © Droits réservés

Deux communes bruxelloises ont d'ores et déjà introduit un recours en suspension et en annulation devant le Conseil d'Etat pour empêcher la fermeture annoncée de la Justice de Paix d'Auderghem. Outre la commune accueillant la juridiction de proximité, sa voisine de Watermael-Boitsfort a déposé son propre recours. Et pour cause, la commune du bourgmestre (Ecolo) Olivier Deleuze ne compte pas de justice de paix sur son territoire puisqu'elle dépend de celle d'Auderghem.

Economies de bout de chandelle

La Justice de Paix d'Auderghem est la seule concernée en région bruxelloise par le plan d'économies du Ministre fédéral de la Justice, Koen Geens. Lequel a prévenu par courrier le bourgmestre d'Auderghem de sa décision mais a omis d'en aviser celui de Watermael-Boitsfort, pourtant pareillement concerné. Pour l'échevin (GMH) des affaires juridiques de Watermael-Boitsfort, Alain Wiard, "si la Justice de Paix d'Auderghem est supprimée, les habitants d'Auderghem devront s'adresser à celle de Woluwe-Saint-Pierre et les habitants de Watermael-Boitsfort devront se rendre à Uccle, difficile d'accès en transport en commun. Ces deux justices de paix fonctionnent très bien mais elles sont déjà saturées. Elles ne pourront pas absorber le contentieux d'une autre commune sans que cela nuise à leur bon fonctionnement. Pour Uccle, nous aurions une justice de paix pour 106.000 habitants, et une pour 128.000 habitants dans le cas de Woluwe-Saint-Pierre. Alors que la moyenne nationale tourne autour d'une justice de paix pour 50 à 60.000 habitants."

Pour l'échevin boitsfortois, il s'agit d'économies de bout de chandelle puisque le juge de paix est nommé jusqu'à la l'âge de la retraite, et son salaire devra lui être versé même dans l'hypothèse où il ne travaillerait plus.

Si les deux communes ont pris le même avocat, elles ont introduit deux recours distincts devant le Conseil d'Etat. La date de fermeture éventuelle de la Justice de Paix d'Auderghem n'a pas encore été communiquée par le Ministre de la Justice.

 

Newsletter info

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir