Voici le baromètre "santé" des artères commerçantes de la capitale

Cette année encore, c'est la rue Neuve qui remporte la palme.
Cette année encore, c'est la rue Neuve qui remporte la palme. - © DR

Chaque année, Atrium, l'agence bruxelloise pour le commerce, scrute les artères commerciales les plus fréquentées de la capitale. Et cette année encore, c'est la rue Neuve qui remporte la palme. Mais retrouve-t-on des "surprises" dans ce nouveau baromètre des quartiers commerçants ?

La réponse est "oui", il y en a ! Des bonnes… et des moins bonnes, d’ailleurs. Parmi ces dernières : on trouve par exemple l'avenue Houba de Strooper et la rue Marie-Christine (à Laeken) qui drainent de moins en moins de chalands et où les commerçants se sentent un peu oubliés.

Des chantiers qui minent le moral

Le moral est aussi en berne du côté de la chaussée d'Ixelles ou la place Reine Astrid (à Jette) : toutes deux connaissent de gros et longs chantiers qui découragent les clients.

Mais à côté, il y a aussi les rues commerçantes qui émergent. C'est le cas de la chaussée de Gand ou de la chaussée de Ninove (à Molenbeek).

Et puis, il y a des quartiers qui redressent la tête après des chantiers. On pointe par exemple les commerces autour de la place Vanderkindere, à Uccle. Les travaux sont terminés depuis quelques mois et les comptages réalisés par l'agence Atrium montrent que les rues sont à nouveau fréquentées. Même si les commerçants, eux, doutent encore de la reprise. En tout cas, ils ne l'ont pas encore constatée dans leur chiffre d'affaires.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK