Ville de Bruxelles: les services de la population et de l'état civil seront consultables en langue des signes

Ville de Bruxelles: les services de la population et de l'état civil seront consultables en langue des signes
Ville de Bruxelles: les services de la population et de l'état civil seront consultables en langue des signes - © Tous droits réservés

La Ville de Bruxelles propose désormais, à l'attention des personnes sourdes et malentendantes un service d'interprétation en langue des signes, disponible dans les services Population et Etat civil. Cette mesure a été prise dans le cadre du Plan d'action Handicap, Inclusion et Accessibilité de la Ville, ont annoncé vendredi les échevins de l'Egalité des Chances, Khalid Zian (PS) et de la Population et de l'Etat civil, Ahmed El Ktibi (PS).

Ce service sera accessible au Centre administratif de la Ville ainsi que dans les antennes qui se situent à l'avenue Louise, à Laeken et à Neder-Over-Heembeek.

Il consiste en l'interprétation à distance pour des entretiens entre les personnes sourdes ou malentendantes et les employés de la Ville de Bruxelles.

Les employés disposeront d'une tablette qui les mettra en relation avec un interprète en langue des signes.

La personne sourde ou malentendante qui en fait la demande sera en contact visuel avec l'interprète qui apparaîtra sur l'écran de la tablette, tandis que l'employé de la Ville sera en communication vocale via les micros et les écouteurs de la tablette.

Selon la Fédération Francophone des Sourds de  en 2016, on dénombrait 105.722 personnes sourdes ou malentendantes en Région de Bruxelles-Capitale, soit près de 9% de la population.

Pour bénéficier de ce service qui sera disponible du lundi au vendredi de 9h00 à 12h00, il suffit d'envoyer un e-mail à l'adresse Contact.Demo@brucity.be.

Le dispositif est mis en place en collaboration avec Relais Signes pour les francophones et Vlaams Communicatie Assistentie Bureau voor Doven pour les néerlandophones.

Le plan d'action "Handicap, Inclusion et Accessibilité Universelle 2018-2020" est le résultat d'un travail réalisé en commun par le Conseil Consultatif de la Personne Handicapée (CCPH), les collaborateurs de l'administration et le collège des bourgmestre et échevins.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK