Ville de Bruxelles: le stade national reste un gros caillou dans la chaussure de la majorité

Au conseil communal de la Ville de Bruxelles , lundi soir, les partis d'opposition ont réclamé des chiffres pour "'affaire" du stade national.
Au conseil communal de la Ville de Bruxelles , lundi soir, les partis d'opposition ont réclamé des chiffres pour "'affaire" du stade national. - © Tous droits réservés

Après l'exclusion de la Belgique de l'organisation de l'Euro 2020 de football à cause des problèmes autour du projet de nouveau stade national, le sujet brûlant s'est à nouveau invité au conseil communal de la Ville de Bruxelles lundi soir. Du côté de l'opposition on avait beau jeu de déclarer : "On vous avait prévenus".

Bart Dhont Conseiller communal Groen, incisif, a ouvert le feu, suivi de Fabian Maingain, DéFI et de Christian Ceux, cdH, tous les partis d'opposition ont réclamé des chiffres. Combien a coûté cette candidature tombée à l'eau ? Et si c'est le projet qui tombe à l'eau, que devra la ville au promoteur ?

Face à cette salve, l'échevin des sports Alain Courtois esquive. Les responsabilités, il communiquera à ce sujet plus tard. L'avenir du projet, ils en parleront plus tard, quand la Flandre aura tranché sur les permis. Deux montants émergent toutefois, le coût de la candidature à l'Euro 2020, deux fois 75.000 euros, et les frais d'avocat.

Sur le chemin des élections communales de 2018, le stade sera un bien gros caillou dans la chaussure de cette majorité.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK