Uniquement du néerlandais un jour par semaine à Bruxelles? C'est la proposition d'un député fédéral flamand

Uniquement du néerlandais un jour par semaine à Bruxelles? C'est la proposition d'un député fédéral flamand
Uniquement du néerlandais un jour par semaine à Bruxelles? C'est la proposition d'un député fédéral flamand - © ERIC LALMAND - BELGA

A nos confrères de Bruzz, le député fédéral Hendrik Bogaert (CD&V) a indiqué ce lundi plaider pour l'instauration d'une sorte de "Journée du néerlandais" dans la capitale. Concrètement, il propose que les Flamands de Bruxelles parlent uniquement leur langue un jour par semaine.

Cette proposition intervient au lendemain de la parution d'une information selon laquelle 40 % des policiers francophones de Bruxelles ne sont pas bilingues.

"Les Flamands de Bruxelles sont ceux qui doivent toujours faire des concessions sur le terrain de la langue dans la très francophone ville de Bruxelles, estime aujoud'hui Hendrik Bogaert. Cela doit changer. Je plaide pour une journée par semaine, le lundi par exemple, durant laquelle les Flamands de Bruxelles communiquent uniquement en Néerlandais. Ce serait la manière idéale de démontrer aux francophones à quel point les néerlandophones font chaque jour des concessions pour s'adapter au contexte francophone et bruxellois."

Hendrik Bogaert est en ce moment très actif sur le terrain communautaire. La semaine dernière déjà, à la Chambre, le député CD&V avait établi un lien entre le "génocide" commis au Congo par "le régime belge francophone" et la tentative d'"ethnocide" commis par le même régime contre la culture flamande en Belgique.

La langue choisie? C'est totalement privé

Issue de la même formation politique, la secrétaire d'État bruxelloise Bianca Debaets (CD&V) se distancie nettement de la proposition d'Hendrik Bogaert d'instaurer une "Journée du néerlandais". 

"La langue que quelqu'un choisit de parler à Bruxelles relève totalement de la sphère privée, réagit le cabinet de Bianca Debaets auprès de Bruzz. Par contre, l'objectif que nous poursuivons, c'est un service à la population totalement bilingue à Bruxelles. Il est absolument essentiel que les autorités bruxelloises maitrisent tout autant le néerlandais que le français."

 

 

 

 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK