Union saint-gilloise : Joseph de Rooy n'est plus le gardien des clés du stade Marien

Joseph montre sa carte officiel de premier gardien du stade Joseph Marien.
7 images
Joseph montre sa carte officiel de premier gardien du stade Joseph Marien. - © RTBF

Nouveau changement à l'Union Saint-Gilloise, Joseph De Rooy n'est plus le gardien officiel du stade Marien. On ne parle pas ici de gardien de but, mais bien du gardien des clés de l'enceinte unioniste. Vendredi passé, l'octogénaire responsable du stade depuis une dizaine d'années, a été prié de rendre son dernier trousseau de clé par la direction du club. 

Joseph a presque toujours vécu en face du stade Marien. Avec son képi aux couleurs de l'Union et les nombreuses broches qu'il arbore sur son costume bleu marine, personne ne doute de son affection pour le club bruxellois jaune et bleu. Pourtant, depuis qu'il a dû remettre ses clés, il est triste et blessé : "Désormais, je ne peux plus rentrer dans le stade hors des matchs. Pourtant, c'est mon jardin, ma maison !", commente-t-il.

Selon lui, la direction précédente du club voulait se débarrasser de lui depuis longtemps, elle aurait profité d'un moment de faiblesse pour lui reprendre ses clés. "Au début de l'année 2018, j'ai été à l'hôpital pendant trois semaines à cause d'une pneumonie. On m'a alors demandé de rendre les clés. Je n'ai jamais pu les récupérer. J'avais juste les clés de deux portes d'entrées et la clé du vestiaire des arbitres pour éteindre et allumer les lumières. Je n'en ai plus aucune à présent.", précise-t-il. 

À jamais supporter

Joseph est considéré comme le gardien historique du stade. Titre qu'il a toujours porté avec fierté. Nostalgique, il se souvient de la façon dont son histoire d'amour avec le club a commencé : "Je suis steward depuis 1960, c'est à ce moment-là que j'ai commencé. Je contrôlais les entrées des supporters de l'Union dont j'ai toujours le brassard. (...) C'est Jacques Swaelens (ancien manager général de l'Union, NDLR) qui m'a introduit dans le club. Il savait que j'étais là depuis longtemps et il m'a proposé de garder un trousseau de clé au cas où il se passait quelque chose dans le stade". 

Malgré sa déception, Joseph sera présent au stade dimanche pour le premier match de l'Union. Il se trouvera aux entrées en tant que steward comme "depuis toujours". 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK