Une prime régionale de 3000 euros pour les taxis bruxellois

Les chauffeurs de taxis victimes du Covid recevront une prime de 3000 euros
Les chauffeurs de taxis victimes du Covid recevront une prime de 3000 euros - © Siska Gremmelprez - BELGA

Le gouvernement bruxellois a décidé jeudi d'octroyer une nouvelle prime unique, cette fois, de 3000 euros, aux exploitants de services de taxis et de services de location de voitures avec chauffeur dont les activités ont été impactées par la crise du covid-19. En tout, une enveloppe de plus de 5 millions d'euros sera destinée à ce secteur jugé "essentiel" et qui "réalise des missions d'intérêt public", a expliqué jeudi matin le ministre-président Rudi Vervoort (PS).

Selon M. Vervoort, il s'agit d'"un des secteurs les plus touchés par les mesures décidées dans le cadre de la crise du coronavirus". Sans avoir interrompu ses services, ce secteur a perdu l'essentiel de son activité. Le gouvernement bruxellois avait déjà octroyé une aide de 4,5 millions d'euros à 1.500 exploitants il y a quelques mois. Toutefois, avec le nouveau confinement et les mesures touchant notamment le secteur des événements culturels, sociaux et festifs, les bars et restaurants, mais aussi le tourisme d'affaires et de loisir, le secteur du transport rémunéré de personnes fait face à des dommages économiques et sociaux, a encore justifié jeudi le cabinet du ministre-président bruxellois, à l'issue de la réunion.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK