Une Bruxelloise retrouve son chien 6 ans après l'avoir perdu

Une Bruxelloise retrouve son chien 6 ans après l’avoir perdu
2 images
Une Bruxelloise retrouve son chien 6 ans après l’avoir perdu - © RTBF

Cette belle histoire commence et se termine à Woluwe-Saint-Lambert. Houston est un épagneul anglais de 5 ans. Un jour d’août 2013, il fait une fugue. Sa disparition va durer… 6 ans ! Jusqu’au jour où la police est appelée pour un chien trouvé devant un magasin : Houston vient de réapparaître. Françoise, sa propriétaire n’en revient toujours pas.

"J’ai mis des affiches sur les entrées d’autoroutes, sur les ponts, explique Françoise. Quelqu’un m’a téléphoné en me disant qu’il l’avait vu monter dans une voiture. J’ai mis très longtemps à m’en remettre."

Elle finit par le retrouver au mois d’août. Mais le chien ne reconnaît pas sa maîtresse au premier regard. "Il y avait trop de monde. Il était tout perdu. Il regardait partout." Elle le ramène chez elle avec la voiture de la brigade canine. "Quand il est arrivé ici, il a tout reconnu : mon mari, mon fils… Maintenant, il est redevenu comme avant. Il se méfie des étrangers et il se méfie surtout de la porte, des départs et des arrivées. Donc, on voit qu’il a peur que ça recommence."

Reconnu grâce à la puce électronique

Si cette histoire se termine bien, c’est aussi parce qu’on a pu reconnaître l’animal grâce à sa puce électronique. "C’est grâce à la brigade canine, raconte Françoise. J’étais tellement étonnée qu’on sache lire sa puce ! Je n’ai pas changé de numéro de GSM. Ils m’appellent en me disant que c’est la police. Moi, je pense à ma voiture. Je me demande si je suis bien garée. Et eux, ils me disent qu’ils ont retrouvé mon chien."

D’abord Françoise n’y croit pas : "Mon chien est parti il y a six ans ! Ça m’étonnerait que ce soit lui", répond-elle aux policiers. Mais la brigade canine avait son numéro grâce au lecteur de puce. Pas de doutes : il s’agit bien de Houston. "C’était un peu miraculeux ! Je ne sais pas qui l’a gardé pendant tout ce temps ni qui l’a relâché… et je ne le saurai jamais ! Tout ce que je me dis, c’est qu’un gentil chien comme celui-là doit laisser beaucoup de regrets."