Un projet de route "écologique" fait débat à Braine-l'Alleud

Selon les estimations, si cette route se concrétise, près de 2000 tonnes de CO² seraient économisées chaque année.
Selon les estimations, si cette route se concrétise, près de 2000 tonnes de CO² seraient économisées chaque année. - © Flickr

Du goudron et des voitures écolos, c'est vrai que cela peut étonner. C'est pourtant l'argument défendu par la commune pour obtenir l'argent de l'Europe, soit près de 7 millions d'euros pour la construction d'une voirie bas carbone.

Comment Braine-l’Alleud peut-elle ainsi réduire son empreinte écologique avec une route? En contournant le centre-ville, la future voirie doit permettre d'éviter des embouteillages.

Un bureau d'études a chiffré le gain énergétique : près de 2000 tonnes de CO² économisées chaque année. Braine-l'Alleud diminue ainsi son empreinte carbone. C'est la position du bourgmestre, Vincent Scourneau.

"Quand vous permettez aux automobilistes de rejoindre plus rapidement, dans de meilleures conditions de circulation, un point A à un point B, il va de soi évidemment que vous consommez moins d’énergie que lorsque ces voitures restent coincées dans des embouteillages. Et donc, par voie de conséquence, c’est un bilan positif démontré, chiffres à l’appui, qui permet de s’inscrire dans le prolongement de la Cop 21 par le biais d’une démonstration de diminution de l’empreinte carbone."

Un argument écologique qui n'a pas convaincu les détracteurs du projet. "Nous ne sommes pas dupes", répliquent les Ecolos dans l'opposition.

Si la route va peut-être améliorer la mobilité, elle va surtout permettre la création d'un nouveau zoning et détruire au passage une partie de la campagne de Braine-l'Alleud. Où est donc le projet vert ?, s'interroge Corentin Roulin.

"Utiliser des fonds publics intitulés comme ça pour faire une route, ça paraît un peu contradictoire. Cela paraît une mauvaise utilisation de l’argent public. Apparemment, nous sommes les seuls à relever cette contradiction."

Les opposants annoncent qu'ils se battront jusqu'au bout contre ce projet. Un projet de route que la majorité veut voir aboutir d'ici 2022.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK