Un premier procès pour meurtre jugé en correctionnelle à Bruxelles

Un premier procès pour meutre jugé en correctionnelle à Bruxelles
Un premier procès pour meutre jugé en correctionnelle à Bruxelles - © BRUNO FAHY - BELGA

C'est un procès pas comme les autres qui a débuté ce matin devant le tribunal correctionnel de Bruxelles. Un procès que l'on aurait logiquement imaginé devant une cour d'assises et pourtant ce ne sera pas le cas, puisqu’une nouvelle loi est passée par là.

C’est un des premiers dossiers pour meurtre que connaîtra le tribunal correctionnel depuis la fameuse loi " pot-pourri II " initiée par le ministre de la justice Koen Geens. Un professeur d’histoire de l’art, un homme de près de 80 ans va se retrouver, sauf remise, devant le tribunal correctionnel pour le meurtre de son épouse qu’il avait étranglée.

C’était en octobre dernier à Woluwe-Saint-Pierre, depuis il séjourne en prison. Un meurtre qui jusqu’à cette nouvelle loi aurait dû être jugé par la cour d’assises et qui est maintenant correctionnalisé.

Ce sont trois magistrats professionnels, sans jury populaire, qui vont se prononcer sur ce que le constituant avait pourtant qualifié de crimes les plus graves et qu’ils voulaient voire jugés par un jury de citoyens . Désormais, leur renvoi devant la cour d’assises ne sera plus qu’une exception . Question d’argent !

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK