Un pénis sur la maison communale de Saint-Gilles

Lundi soir, à l'occasion de la fête de clôture des 800 ans de la commune de Saint-Gilles, Vincent Glowinski, anciennement connu sous le pseudo de BONOM, projetait son spectacle "Human Brush Outdoor" sur la façade de la maison communale. Il s'agit d'un show de projections de lumière lors duquel des formes se dessinent sur la façade. C'est une sorte de prolongement de son travail autour de la morphologie et des squelettes d'animaux notamment qui prennent vie par le biais d'une technique ingénieuse de projection sur la façade de l'hôtel de ville.

A la fin de son show, Vincent Glowinski a projeté la forme d'un énorme pénis sur la façade. Impossible de ne pas faire le lien avec le fameux pénis peint sur un mur de la Barrière de Saint-Gilles, il se trouve à une centaine de mètres de là. Lors de la découverte de la fresque, tous les regards s'étaient rapidement tournés vers BONOM, mais l'artiste avait catégoriquement nié être l'auteur de la fresque.

En projetant un pénis mardi, l'artiste a-t-il simplement voulu faire un clin d'oeil à la polémique autour de la fresque ou était-ce une forme d'aveu? Nous n'avons pas encore pu recueillir son avis.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK