Un "parcours d'éducation aux relations sexuelles et affectives" pour des élèves anderlechtois

Sexe, homosexualité, contraception, sida... Associations et planning familial proposent à 700 élèves du secondaire de parcourir cette semaine une dizaine d'animations, le tout en petits groupes.

Un complément très apprécié au programme scolaire, explique l'une des organisatrices, Carien Staelens, du service Promotion de la Santé de la commune d'Anderlecht. "Chaque année, on a le retour des professeurs et des directions. Les écoles sont vraiment en demande pour que l’on refasse ce parcours. Et à la fin de celui-ci, chaque jeune reçoit un petit questionnaire d’évaluation, dans lequel il peut ajouter les thèmes qui l’intéressent et qu’il aimerait voir abordé ici. En fonction de cette évaluation, on travaille pendant un an pour recréer de nouveaux outils. Des outils qui vont tenter de répondre aux besoins et demandes des jeunes."

2 images
Sexe, homosexualité, contraception, sida... tous les thèmes (ou presque) sont abordés. © RTBF

Et parmi les demandes des étudiants, des surprises ? "Oui, parfois ! L’année dernière par exemple, nous avons été assez étonnés du fait que beaucoup d’élèves souhaitaient aborder la question du désir d’enfant, du fait d’être jeune parent. Raison pour laquelle, donc, on a créé cette année un nouveau stand, qui va justement parler de tout cela au travers de l’histoire de Sarah. Elle a 16 ans et découvre qu’elle est enceinte. On va donc permettre aux jeunes de s’exprimer par rapport à cette histoire. Et ils vont voir que Sarah va pouvoir soit faire le suivi de sa grossesse (éventuellement) ou poser d’autres choix."

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK