Un hôtelier bruxellois offre des chambres à des migrants

LE GÉRANT DE L’HÔTEL MOZART
LE GÉRANT DE L’HÔTEL MOZART - © Tous droits réservés

Alors que les autorités et les organismes officiels comme la Croix-Rouge ont du mal à accueillir tous les migrants qui arrivent dans notre pays, parfois des associations ou des privés viennent prêter main forte. C'est le cas gérant de l’Hôtel Mozart à deux pas de la Grand-Place, un habitué des gestes de solidarité à Bruxelles. Cela fait des années qu'il offre régulièrement plusieurs chambres de son hôtel aux SDF, aux sans-papiers, et à tous les gens dans le besoin. Depuis plusieurs mois il héberge chaque soir des migrants.

Depuis la période du camp du Parc Maximilien, Ahmed Ben Abderrahmane, accueille régulièrement ceux qui ne savent pas où loger. Il donne la priorité aux familles comme pour celles qui sont ici depuis mardi soir : "Voilà ce sont deux familles qui habitent ici l’une est syrienne avec trois enfants, l’autre vient d’Irak, ils sont montés d’Irak vers la Syrie et ils ont continué, ils ont traversé dix pays pour arriver jusqu’ici…"

"Je fais du bien aux gens"

Ces familles sont hébergées dans une des 47 chambres de l'hôtel. Certains soirs, il y a plus de 50 personnes qui logent ici, et le gérant leur offre aussi des repas : "Aujourd’hui c’est des lentilles et des pommes de terre, ce n’est rien, un kilo de lentilles cela coûte combien ? Un euro et quelques… et le pain je vais le chercher gratuitement chez le boulanger là… Avec peu tu peux faire beaucoup..."

Quant aux clients de l'hôtel la situation ne les gêne pas déclare le gérant : "Il y a des gens qui viennent parce qu’ils ont entendu que je fais du bien aux gens et ça c’est formidable. Et ce matin il y avait de clients français et italiens qui ont vu des Syriens et des Afghans et des Irakiens occupés à déjeuner et ils ont trouvé cela formidable."

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK