Un chauffeur de la STIB décoré de la médaille d'or de l'Ordre de la Couronne

Tout au long de ses 38 années de service, Aziz Hajmhand a arpenté de long en large les rues de Bruxelles au volant des bus de la STIB.
Tout au long de ses 38 années de service, Aziz Hajmhand a arpenté de long en large les rues de Bruxelles au volant des bus de la STIB. - © Tous droits réservés

Cela fait près de 40 ans qu’Aziz Hajmhand est chauffeur de bus à la STIB. Aujourd’hui il se voit décerner par l’État belge, la médaille d'or de l'Ordre de la Couronne, une récompense qui vient saluer une longue carrière au sein de la société de transport bruxelloise.

Tout au long de ses 38 années de service, Aziz a arpenté de long en large les rues de Bruxelles au volant des bus de la STIB, et comme il l’explique cela en fait des kilomètres :

"Je pense que j’ai fait plus ou moins deux millions et demi de kilomètres avec une moyenne de cinq cent mille voyageurs."

Electricien de formation, c’est en cette qualité qu’Aziz pensait entrer à la STIB, mais on lui propose alors un poste de chauffeur de bus, Aziz accepte en attendant qu’un poste en rapport avec sa formation se présente. Depuis il n’a jamais plus quitté son "cockpit" comme il l’appelle, et cela malgré plusieurs propositions :

"Il y a 20 ans on m’a proposé d’autres postes, mais vu mon caractère et comme je fais en parallèle du social et de l’associatif, je me suis dit que je ne voulais pas être enfermé seul dans une voiture."

"J’aime mon travail et j’aime les gens", ajoute le chauffeur et cela sans distinction, de la vieille dame qui lui propose des chocolats à Wilfried Martens ancien Premier ministre qu’il a un jour eut à son bord sur la ligne 71.

Aujourd’hui c’est le ministre des affaires étrangères qui a signé sa récompense, la consécration d’une belle et longue carrière. Mais pour autant l’histoire ne s’arrête pas là. Agé de 59 ans, Aziz compte continuer de rouler et transmettre son expérience aux jeunes conducteurs pendant quelques années encore.

 

Ecoutez le reportage de Pierre Vandenbulcke :

 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK