Un "Cabinet citoyen" pour sonder les Bruxellois, les Wallons et les Flamands sur le thème de Bruxelles

Comment les Bruxellois, les Wallons et les Flamands perçoivent-ils la capitale?
Comment les Bruxellois, les Wallons et les Flamands perçoivent-ils la capitale? - © Jonas Hamers

Les ministres Rachid Madrane (PS), en charge de la Promotion de Bruxelles au gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles et Sven Gatz (OpenVLD), en charge des Affaires bruxelloises au gouvernement flamand, souhaitent lancer l’idée d’un “Cabinet citoyen” sur le thème de Bruxelles.

Ils veulent  interroger les Bruxellois, les Wallons et les Flamands sur la façon dont ils perçoivent leur capitale et sur les pistes qu’ils envisagent pour approfondir la compréhension et le respect mutuels entre régions.

Impliquer les citoyens

En 2014, un premier “Cabinet citoyen” visait à impliquer plus étroitement les citoyens dans la définition de sa politique et à sonder la population sur une thématique particulière. Des groupes de discussion ont permis des débats, mais ont également aboutis a des recommandations qui ont été présentées par les citoyens directement aux politiques.

L'idée est donc de renouveler l'expérience en 2017, cette fois sur le thème de Bruxelles. les deux ministres  souhaitent se pencher sur la façon dont les Bruxellois, les Wallons et les Flamands perçoivent leur capitale. Qu’en attendent-ils ? Quels sont les aspects de Bruxelles qui les attirent ? Quels sont ceux qu’ils apprécient le moins ? Comment s’informent-ils sur Bruxelles ? Et comment peut-on renforcer les relations entre Wallons, Flamands et Bruxellois ?

Une telle consultation est tout à fait inédite, souligne Rachid Madrane. Elle va permettre de faire émerger une vision commune, partagée, de Bruxelles. Le 'Cabinet citoyen' est un canal démocratique innovant : il faut pouvoir entendre les citoyens, dans tous les quartiers, en particulier ceux pour qui le vote ne représente pas un enjeu clair, ceux qui ont du mal à se sentir partie prenante des projets de ville”.

Consultations en lignes

Les consultations s’organiseront de façon parallèle mais coordonnée côté francophone et côté flamand. Elles seront d’abord ouvertes en ligne à toute personne intéressée. Chacun pourra faire part de ses idées et propositions. Dans un deuxième temps, des rencontres physiques rassembleront pour chaque Cabinet un échantillon de 150 personnes, qui se pencheront sur les résultats de la consultation et en tireront des recommandations.

“Bruxelles et la Flandre sont confrontées, dans ces temps troublés, à de nombreux défis communs, selon Sven Gatz. A travers un 'Cabinet citoyen', je veux renforcer la compréhension mutuelle entre les habitants de la Flandre et ceux de la capitale”.

Le lancement du “Cabinet Citoyen” sur Bruxelles est prévu au printemps 2017.

Les citoyens intéressés peuvent s’inscrire dès à présent en envoyant un mail à l’adresse cabinetcitoyen@gov.cfwb.be.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK