Un ancien élu MR à la Ville de Bruxelles sous les verrous pour corruption

Alain Nimegeers est soupçonné d'avoir demandé de l'argent à des sans-papiers contre une régularisation de leur statut, selon L'Echo.
Alain Nimegeers est soupçonné d'avoir demandé de l'argent à des sans-papiers contre une régularisation de leur statut, selon L'Echo. - © © D.R.

Nos confrères de l’Echo annoncent ce mardi matin l'inculpation d'Alain Nimegeers, conseiller communal à la Ville de Bruxelles de 2001 à 2018, dans une affaire de corruption. Alain Nimegeers est soupçonné d’avoir demandé de l’argent pour régulariser la situation d’un sans-papiers en faisant jouer ses relations, il aurait promis des documents d’identité contre 3000 euros. La victime, elle, n’a jamais obtenu les documents malgré le paiement de la somme.

L’affaire avait été révélée au grand public en juillet 2018 par RTBF. La RTBF avait diffusé des enregistrements d'une rencontre entre Alain Nimegeers et un sans-papier à qui il avait promis des documents d’identité contre une somme d'argent, sans jamais les fournir malgré avoir encaissé l’argent. Suite à nos révélations, le parquet avait ouvert une information judiciaireL’enquête qui s’en est suivie, a permis d’identifier d’autres personnes abusées par l’ancien mandataire.

Aujourd’hui, selon nos confrères, il serait inculpé et placé sous mandat d’arrêt, depuis une semaine, de même que deux complices présumés.

Alain Nimegeers s'était retiré de la vie politique quelques mois avant que n’éclate l’affaire de corruption. Il a ainsi mis fin à une carrière longue de 20 ans menée d’abord au sein du FDF, puis au MR à partir de 2013.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK