ULB: Solvay va proposer un master qui coûte 50 000 dollars par an

Solvay: un master à 50 000 dollars
Solvay: un master à 50 000 dollars - © ERIC LALMAND - BELGA

En partenariat avec Georgetown University à Washington, l'Université Libre de Bruxelles va offrir un nouveau master en économie. Enfin, "Offrir" c'est beaucoup dire puisqu'il coûtera tout de même 50 000 dollars par an. Soit presque le même montant en euros. "Très cher, exagéré, impayable,...": ce sont les avis exprimés par les étudiants de l'ULB.

Payer 50 000 dollars pour 12 mois de formation, c'est du jamais vu en Belgique. Le doyen de Solvay l'admet, d'ailleurs. Pour Bruno Van Pottelsberghe, "ça parait particulièrement élevé par rapport à nos formations initiales mais j’insiste sur le fait que c’est un master qui n’est pas financé par l’État et donc on se retrouve sur du financement privé qu'il faut couvrir les coûts. Ce ne sont pas des diplômes, c’est un certificat que nous délivrons."

Certificats et diplômes. Deux concepts différents. Si le diplôme est reconnu par l’État, le certificat n'est reconnu que par le monde professionnel. Et même si les universités ont le droit de délivrer les deux, pour la Fédération des Étudiants Francophones, la pilule ne passe pas. Pour Maxime Mori, "il faudra s’interroger sur effectivement le public cible. Ici en l’occurrence, il s’adresse peut-être au monde des entreprises. Il faut s’interroger alors sur la vision qu’on a de notre enseignement supérieur aujourd’hui. Doit-il être publique, privé, doit-il avoir une adéquation entre les deux ? Du côté de la fédération des étudiants francophones en tout cas le message est clair c’est que l’enseignement supérieur doit être; est de qualité et le plus accessible à tous."          

L'ULB précise que les excédents éventuels générés par cette nouvelle formation seront réinvestis dans des projets universitaires. La recherche ou l'embauche de nouveaux profs notamment.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK