Tunnels: ne pas avoir pris en compte le rapport de 2013 est "une faute politique", dit V. Dewolf

Pourquoi la Région de Bruxelles-Capitale n'a-t-elle pas rénové plus tôt ses tunnels alors qu'un rapport d'expert tire la sonnette d'alarme en 2013 ? En effet, un rapport alarmiste sur l'état des tunnels publié en 2013, par Bruxelles-Environnement, n'est jamais "remonté" jusqu'au gouvernement, avouait jeudi soir Le Ministre-Président Rudi Vervoort (PS) dans l'émission Jeudi en Prime', sur La Une. D'après nos informations, le rapport aurait été évoqué en "ikw" (groupe de travail intercabinets). Ce qui veut dire que les conseillers des ministres bruxellois en ont eu connaissance. Vincent Dewolf, le chef de file du MR, dans l'opposition au Parlement régional, ne comprend pas comment une telle situation a pu se produire.

Voici ses réponses à nos questions:

Est-ce que vous avez vu cette séquence où Rudi Vervoort explique que ce rapport n'est jamais "monté" jusqu'au gouvernement?

Oui, je l'ai vue en direct. Et je ne peux pas le croire! Un intercabinet sert à la préparation du gouvernement. Les directeurs de cabinet préparent ensemble des points de gouvernement. ca veut  dire que ce rapport étaitr à l'ordre du jour pour préparer une réunion du gouvernement. Comment peut-on imaginer que les hommes/les femmes de confiance de chaque ministre,n aucun n'ait transmis ça a leur ministre? Alors que ce rapport est accablant, parle d'un danger imminent pour les usagers.

De telles failles dans tous les cabinets en même temps, ce n'est pas possible. C'est ça que vous dites?

Ou alors c'est une sorte de collusion générale, une omerta pour ne pas en parler... Ce qui est exclu. Que tout le monde l'ait oublié, c'est tout aussi impossible! Donc, je crois que le gouvernement est très embêté.

Cela dit, le rapport en question ne liste pas le tunnel Stéphanie parmi les tunnels à rénover d'urgence. Ça veut peut-être dire que même si on avait suivi le rapport, on n'aurait peut-être pas pu éviter la fermeture du tunnel Stéphanie ?

Non, je ne suis pas d'accord. Quand on lit le rapport qui dit que les tunnels sont vétustes, qu'il y a des défaillances, qu'il y a un danger en cas d'incendie, quand on voit qu'il y a des problèmes comme dans le tunnel Stéphanie qui date de 1957, tout femme ou tout homme qui est un minimum diligent fait des analyses de stabilité dans l'ensemble des tunnels pour voir dans lesquels il faut intervenir. Par la suite, en 2014-2015, on voit des morceaux de béton qui tombent dans certains tunnels, et on ne fait toujours rien. C'est une défaillance grave. C'est une faute politique. C'est un grave défaut de précaution!

Aujourd'hui, qu'est-ce que vous demandez au gouvernement ?

Nous avons co-signé une demande de commission d'enquête parlementaire avec Gaetan Van Goidsenhoven et Boris Dilliès (tous deux membres du MR). Je vais demander que cette commission puisse se tenir rapidement pour faire toute la lumière. c'est la moindre des choses!

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK