Survol de Bruxelles: la "tolérance zéro" sera appliquée dès samedi

Le gouvernement bruxellois se réunissait ce jeudi. Au menu des débats, cette question : doit-on appliquer la tolérance zéro en matière de bruits ? C'est à dire distribuer les amendes de manière systématique aux avions qui dépassent les normes de bruit.

Et l'équipe de Rudi Vervoort a donc tranché : la "tolérance zéro" sera bel et bien appliquée dans la nuit de vendredi à samedi, à minuit exactement (0h00). Autrement dit, chaque infraction en la matière entraînera une amende auprès des compagnies aériennes.

Ce mercredi, les Bruxellois étaient repartis déçus du comité de concertation qui s'était une nouvelle fois réuni autour de la question du survol: aucune proposition n'avait été mise sur la table pour résoudre le problème. Ce jeudi, le gouvernement bruxellois a donc maintenu son principe de "tolérance zéro" en le mettant cette fois-ci en application. "La loi doit être respectée", répétait la ministre bruxelloise de l'Environnement Céline Fremault (cdH).

Des "avancées" du fédéral, selon Bruxelles

Cependant, insiste le Ministre-Président bruxellois Rudi Vervoort (PS), "les propositions du gouvernement fédéral avancent dans la bonne direction. Et entre le moment où une amende est constatée et celui où elle doit être payée, il y a un délai de plusieurs mois, voire 18 à 24 mois, ce qui laisse le temps à la concertation enclenchée de donner des résultats." Le gouvernement bruxellois espère ainsi rassurer ceux qui craignent que cette tolérance zéro ne mette en péril l'activité même de l'aéroport et des compagnies.

Et Rudi Vervoort de conclure: "Nous sommes légalistes - l'arrêté 'bruit' doit pouvoir s'appliquer pleinement ici et maintenant - mais nous resterons ouverts au dialogue, de façon à trouver une solution."

Pour la contextualisation, rappelons que cette décision devait déjà entrer en vigueur au 1er janvier 2017, mais qu’elle avait été retardées (par deux fois) de 60 jours par des procédures introduites par la Flandre.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir