Strée: cantines locales et bio pour les enfants de 9 écoles de la région

De beaux légumes pour colorer les assiettes des petits
De beaux légumes pour colorer les assiettes des petits - © rtbf

La rentrée scolaire, c'est ce lundi mais du côté de Strée, sur les hauteurs de Huy, on s'y prépare depuis quelques semaines en récoltant les légumes sur les champs.

L'asbl Devenirs propose des formations professionnelles en maraîchage et en commis de cuisine de collectivité. Quoi de plus naturel dès lors que d'associer les deux: produire les légumes qui seront travaillés en cuisine. Restait à trouver un débouché et depuis l'année dernière, Devenirs a noué des partenariats avec des écoles de la région. Ca a commencé par la petite école de Fraiture puis très vite les écoles communales d'Anthisnes, d'autres à Ouffet et Nandrin également s'y sont intéressées. Aujourd'hui, 9 écoles fondamentales permettent aux élèves de déguster des repas équilibrés, à plus de 70% bio et à 90 % locaux .

Soupe et fruits en collation

"Nous devrions même avoir une dixième école dans quelques jours", explique Catherine Driesmans, animatrice au sein de l'asbl. L'association ne se contente pas de distribuer des repas, elle mène égalmeent des actions de sensibilisation et d'information. "Chaque enfant pèse son assiette avant et après le repas et on peut ainsi les sensibiliser à la lutte contre le gaspillage. La moyenne nationale est de 150 grammes de déchets par enfant et par assiette. Nous, nous sommes à 20 grammes. Il y a également toute une information autour des légumes, on les montre aux enfants avant qu'ils ne les découvrent dans leurs assiettes."

Cette année, l'asbl innove. Fini la barre chocolatée,  pour les écoles d'Anthisnes, et grâce au subside de la commune, les enfants bénéficieront d'un All Inclusive: "le repas chaud mais aussi une soupe comme collation à 10H et un fruit après midi".

Des légumes déguisés mais ni frites ni épices

Pour l'instant, c'est la grosse production de légumes donc il faut les récolter et les conserver pour en faire bénéficier les enfants tout au long de l'année: "on a beaucoup d'aubergines, de poivrons, des tomates aussi", explique le chef et formateur Joel Genon. Bien sûr, les petits bouts n'apprécient pas toujours tout , alors le chef triche un peu : " on déguise les légumes un peu trop amers en les mélangeant à la purée , en les transformant en gratin seuls ou avec d'autres légumes". Un succès car l'année dernière, il a même fallu augmenter les quantités prévues tant les enfants en redemandaient.

Autre nouveauté: les menus sont désormais établis , dans les grandes lignes, pour toute l'année . ce qui permet aux parents distraits d'inscrire leur enfant  à long terme et d'éviter les oublis d'après congés scolaires.

Les menus sont alléchants: taboulé de légumes d'été avec mousse de truite, waterzooi de légumes et poulet, parmentier de poireaux, riz cantonnais et carottes à l'aigre doux. Ni cube de bouillon, ni épices, ici on mise sur le goût naturel des légumes. Pas la peine non plus de chercher une friteuse, il n'y en a pas! Quant aux tarifs, ils sont de 3 euros pour les maternelles à 3,80 pour les enfants de primaire.

 

 

 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK