Schola ULB : des étudiants coachent des élèves en difficulté depuis 30 ans

Schola ULB : des étudiants coachent des élèves en difficulté depuis 30 ans
Schola ULB : des étudiants coachent des élèves en difficulté depuis 30 ans - © Tous droits réservés

L’ASBL Schola ULB souffle ses 30 bougies. C’est elle qui gère quotidiennement le Programme Tutorat. Implanté dans 90 établissements partenaires en région bruxelloise, ce programme accompagne aujourd’hui plus de 2000 élèves de primaire et secondaire, et mobilise 300 étudiants tuteurs, bénévoles et engagés. Leur mission : donner un coup de pouce aux élèves en échec scolaire, en difficulté, sans ressources suffisantes dans l'entourage ou dont le français n'est pas la langue maternelle.

Lydie Campagnolo est étudiante en droit à l'ULB. Elle a décidé de devenir tutrice l'année dernière. " L'engagement pour l'égalité des chances pour les enfants me tient à coeur, explique-t-elle, je souhaitais partager de mon temps pour ces enfants qui n'ont pas les mêmes facilités que nous avons eues ". Aujourd'hui, elle se rend à la Nouvelle école de Saint-Josse deux fois par semaine. " Moi je suis en charge des 6ème primaires, je les aide dans leurs devoirs, dans les futurs contrôles. On revoit la matière ensemble, on prend le temps de revoir les points qui ont posé problème ".

C'est plus facile pour moi ici

Ce coup de pouce est dispensé par petits groupes, de 8 élèves maximum. Du calme pour se concentrer, c'est ce qu'apprécie Emmanuel, 11 ans : " Ca m’aide plus à comprendre les choses, surtout parce que quand je suis à la maison et que je fais mes devoirs, il y a aussi mon petit frère qui fait du bruit, c’est plus facile pour moi ici ".

Promouvoir l'égalité des chances dans l'éducation, parallèlement à l'engagement citoyen des étudiants de l’ULB. Le programme tutorat remplit ce double objectif depuis 30 ans cette année. " C’est un programme qui a fait ses preuves, nous explique Claire Sourdin, coordinatrice de l'asbl Schola ULB, il a été reconnu par l’UNESCO (…) Mais le bilan est aussi contrasté car les besoins sont toujours très forts, on nous sollicite de plus en plus, donc les défis augmentent ". Objectif pour 2020 : dépasser les 100 écoles partenaires en région bruxelloise.

Reportage à la Nouvelle école de Saint-Josse