Schaerbeek va durcir le ton contre les automobilistes mal garés

L'année dernière, 170 automobilistes en infraction ont été sanctionnés par la commune.
L'année dernière, 170 automobilistes en infraction ont été sanctionnés par la commune. - © Tous droits réservés

Les gardiens de la paix de la commune distribuent depuis lundi des cartons jaunes. C'est symbolique, pas bien méchant, mais c'est la première phase pour tous ceux qui se garent en double-file, sur des pistes cyclables, ou carrément sur le trottoir.

La semaine prochaine, deuxième phase : on passe aux sanctions. "On va vous donner un carton jaune pour cette fois-ci, mais à partir de la semaine prochaine, on va commencer avec les amendes parce qu’on ne peut plus se permettre de se mettre en double-file."

Adbib El Mokthar est gardien de la paix depuis 10 ans à Schaerbeek. Ces situations, il les connaît par cœur. Et pour lui, cela pourri la vie des quartiers. "Si un camion doit passer, toute la rue est bloquée, et ça engendre des embouteillages de l’autre côté. Ce sont de petites incivilités, mais qui causent beaucoup de problèmes dans les quartiers à cause de la sortie des écoles. Ce sont beaucoup de petites choses, des enchaînements, qui font que c’est invivable."

Embouteillages mais aussi insécurité pour les piétons, avec des voitures qui doivent slalomer pour se frayer un passage. Aujourd'hui, la commune étend ce dispositif prévention-répression à l'ensemble de son territoire. Mais elle l'a déjà testé depuis mars de l'année dernière aux abords de certaines écoles.

"En tout cas, je ne pourrais pas dire aujourd’hui qu’il y a un changement de mentalité, nous répond Philippe Lammens, responsable du service des gardiens de la paix. Il y a en tout cas un changement de comportement parce qu’il y a certainement la peur de l’amende. Nous, on espère, parce que c’est ce que nous expliquons : c’est que toutes ces personnes vont comprendre qu’il y a un comportement à modifier pour garantir la sécurité de leurs propres enfants."

Et l'amende peut être salée, jusqu'à 350 euros. L'année dernière, 170 automobilistes en infraction ont été sanctionnés par la commune.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK