Schaerbeek: une étrange voiture contrôle le stationnement des véhicules

ScanCar
2 images
ScanCar - © Claire Bargelès (RTBF)

Une étrange voiture sillonne les rues de Schaerbeek. C’est la Scancar. Elle va être utilisée par la commune pour contrôler le stationnement. Elle pourra scanner jusqu'à 20 000 véhicules par jour. Ce type de véhicule est déjà utilisé aux Pays-Bas mais c’est une première pour la Belgique.

Elle ressemble à une voiture classique à l'exception du toit sur lequel est fixée une boite blanche et noire contenant des caméras.

Sophie Chastanet, une employée de la société Rauwers, précise qu’il y a "12 caméras haute définition et des caméras infra-rouge capables de contrôler dans toutes les conditions, le jour la nuit."

Un seul agent par véhicule suffit pour effectuer une tournée de contrôle. Pablo Rauwers, le directeur de la société en charge du stationnement à Schaerbeek, explique que "l’agent n’a pratiquement rien à faire sauf à se concentrer sur la conduite. Ces caméras géo-localisent très précisément la plaque avant et la plaque arrière de la voiture."

Base de données

Ensuite, les plaques sont envoyées dans une base de données. L'agent n'aura plus qu'à faire un second passage, quelques heures plus tard, pour détecter les voitures qui n'ont pas bougé et qui ne sont pas autorisées à s'y garer pour une longue période.

L'échevin en charge de la mobilité à Schaerbeek, Denis Grimberghs (cdH) compte sur ce nouveau système pour mieux réguler le stationnement. Il reconnaît qu’il n’a "aucun doute sur les problèmes en matière de stationnement. Donc, nous intensifions les contrôles. Autant utiliser les nouvelles technologies qui permettent d’augmenter la productivité du contrôle."

Pour l'instant seules les zones bleues sont contrôlées automatiquement par la Scancar. Mais à partir d'octobre, les zones rouges seront à leur tour dans son viseur.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK