Saint-Josse: incendie sur le toit du Mirano, les riverains peuvent regagner leur domicile

Un incendie de toiture s'est déclaré ce mardi vers 14h20 au Club Mirano, situé au 38 Chaussée de Louvain à Saint-Josse. C'est en fait un faux plafond de 400 mètres carrés de surface qui serait la proie des flammes. Des travaux étaient en cours à cet endroit. Selon les pompiers de Bruxelles, personne n'a été blessé.

Les hommes du feu sur place avec quatre autopompes et deux échelles. Ils tentent d'empêcher la propagation des flammes aux édifices voisins. Pour l'instant, deux immeubles situés juste à côté ont été évacués par mesure de précaution. "Nous sommes toujours à la recherche du foyer", explique ce mardi soir le porte-parole des pompiers à la RTBF. "Nous n'envoyons pas nos pompiers à l'intérieur par crainte que le plafond s'effondre."

"Le feu est sous le toit, mais il est maîtrisé par les pompiers", explique le bourgmestre de Saint-Josse Emir Kir qui s'est rendu sur place. "Ils ont choisi de ne pas ouvrir le toit pour ne pas courir le risque que le feu s'étende aux autres immeubles du quartier. Ils laissent le feu se consumer de manière contrôlée. Si le feu devait s'étendre, nous avons prévu un centre d'accueil à la salle omnisports Guy Cudell pour les éventuelles personnes sinistrées". A noter que la chaussée de Louvain n'est pas ouverte à la circulation en journée à cet endroit.

Vers 19h45, le SIAMU annonçait que les riverains qui étaient dehors au moment de l’incendie peuvent désormais regagner leur domicile accompagné de la police. 

Vers 21h15, les pompiers étaient toujours sur place. "Les pompiers sur le toit sont sécurisés avec des cordes par leurs collègues de l'équipe RISC (équipe de grimpe)", précise Walter Derieuw, le porte-parole du SIAMU.

Le Mirano est un ancien cinéma, classé depuis 1997. Il a aussi été une célèbre boîte de nuit. Rouvert depuis septembre 2019 après de longs travaux, l'endroit a gardé sa fonction de lieu de clubbing et de fête, mais peut désormais aussi accueillir d'autres événements culturels.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK