Saint-Josse: un camouflet pour Émir Kir et sa majorité absolue

C'est aussi un affront fait au bourgmestre, Émir Kir, qui ne fait plus la pluie et le beau temps dans sa commune.
C'est aussi un affront fait au bourgmestre, Émir Kir, qui ne fait plus la pluie et le beau temps dans sa commune. - © Belga

Lors du dernier conseil communal, la majorité n'a pas élu au conseil de l'action sociale un candidat jugé très proche de l'AKP, le parti de Recep Erdogan en Turquie. Malgré les 15 conseillers dont dispose le PS, le candidat soutenu par le bourgmestre n'a recueilli que 11 voix.

Safa Akyol est un jeune militant socialiste de Saint-Josse. Dans un passé récent, il était aussi l'un des porte-parole en Belgique de l'UETD, l'Union européenne des Turcs démocrates. Cette association fait partie de la mouvance AKP, le parti du président turc Erdogan.

Safa Akyol s'est aussi fait connaître par des déclarations hostiles au monument en hommage aux victimes du génocide arménien. Pas vraiment le profil d'un socialiste a priori, quand on connaît la nature de l'actuel régime turc.

On peut donc parler d'échec cinglant

Lundi, le conseil communal devait élire un conseiller à l'action sociale. Et Safa Akyol faisait partie des candidats, avec le soutien de la liste du bourgmestre Émir Kir. Mais manifestement pas de toute la liste. Lors du vote, en effet, Safa Akyol a obtenu 11 voix en sa faveur et 13 suffrages contre sa candidature. En dépit pourtant d'une large majorité de 15 conseillers PS et de 5 élus cdH. On peut donc parler d'échec cinglant.

D'autant que 7 membres de la majorité ont sans doute émis un vote négatif. Ce n'est pas seulement un camouflet pour le jeune candidat. C'est aussi un affront fait au bourgmestre, Émir Kir, qui ne fait plus la pluie et le beau temps dans sa commune.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK