Remettre son mémoire à temps grâce à un coach

Remettre son mémoire à temps grâce à un coach
Remettre son mémoire à temps grâce à un coach - © Tous droits réservés

La période de seconde session est déjà bien lancée. Certains étudiants ont le nez dans les syllabus, d'autres terminent leur mémoire ou leur travail de fin d'études. Il est parfois difficile de contacter son promoteur pendant les vacances. Certains étudiants font appel à un coach personnalisé.

 

Anna est étudiante en commerce extérieur. Pour terminer son bachelier, elle s'est fixé un objectif : rendre son TFE en juin. Pari réussi pour la jeune étudiante, grâce à son coach personnel. Via la Start-up Correcteo, Anna a été mise en relation avec un coach spécialisé dans son domaine d'étude. De rendez-vous en rendez-vous, Anna et son coach se fixaient des objectifs à atteindre et des échéances à respecter. C'est grâce à cet accompagnement qu'Anna a pu tenir une certaine rigueur, et surtout se sentir moins seule dans la rédaction de son travail.

Un coaching qui tient plus du coup de pouce que de la tricherie, selon le fondateur de la start-up, Quentin Demey. Militaire de formation, il s'est lancé dans l'accompagnement personnel avec un mot d'ordre : éthique. Ces coachs sont une cinquantaine, triés sous candidatures et spécialisés dans un domaine d'étude. Les étudiants, comme les coachs, sont tenus par un contrat et une charte éthique. Au-delà de l'accompagnement et du suivi, aucune intervention sur le contenu des recherches n'est acceptée.

Difficile de convaincre les autorités académiques, pourtant. Selon Marc Lits, pro-recteur à l'enseignement à l'Université catholique de Louvain, le mémoire est un travail qui se fait seul et qui est l'aboutissement de longues années d'études. Les étudiants sont, selon lui, à même de gérer leur temps et leur travail, deux éléments essentiels pour aboutir au précieux travail de fin d'année. Marc Lits rappelle d'ailleurs qu'un mémoire vaut généralement entre 20 et 25 crédits et constitue l'un des travaux les plus importants du cursus d'un étudiant.

Un travail qui n'est donc pas à prendre à la légère.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK