Qui exploitera le Cirque Royal dans les années à venir?

La gestion du Cirque Royal va-t-elle être reprise par la ville de Bruxelles?
La gestion du Cirque Royal va-t-elle être reprise par la ville de Bruxelles? - © Google Maps

La Ville est propriétaire de cette salle de spectacle. L'année dernière, elle a cassé la convention qui la liait au Botanique pour en reprendre elle-même la gestion. Mais suite à un recours, elle a finalement été forcée de lancer un appel à projet

Deux candidats se sont déclarés. La Ville de Bruxelles donc, via son asbl Brussels Expo ; et le Botanique qui reviendrait en partenariat avec la société privée Sportpaleis. Sauf qu'en coulisses, les jeux semblent joués d'avance. C'est en effet le Collège qui va trancher dans le courant du mois d'octobre. Un collège dans lequel siège Philippe Close, échevin du Tourisme mais aussi Président de l’ASBL Brussels Expo. Cet appel à projets n'est-il alors qu'une mascarade ?

"C’est ce que je crains". Joëlle Milquet, conseillère communale cdH (dans l'opposition à Bruxelles), déplore en tous cas l'attitude de la Ville sur ce dossier. "Il y a une sorte de confusion des rôles où le Pouvoir Public, en l'occurence la Ville de Bruxelles, s’impose comme acteur public principal, un peu monopolistique en matière d’offres culturelles."

Face aux ambitions de la Ville, Paul-Henri Wauters, le directeur artistique du Botanique n'est pas dupe non plus sur les chances de voir son projet passer la rampe. "On a évidemment des craintes qui sont relayées par certaines personnes (que ce serait déjà plié) mais nous il nous plaît de croire quand même que la Ville gèrera ça avec la distance qu’il faut et avec l’objectivité dont elle a besoin aussi pour se développer de manière intéressante."

Partenaire du Botanique pour ce projet, la société Sportpaleis est prête à investir trois millions d'euros dans la rénovation de la salle. Pour son administrateur-général, Jan Van Esbroeck, la Ville ne pourra en tous cas pas balayer cette candidature d'un revers de la main. "Je crois qu’on a tout ce qu’il faut, avec une expertise et une expérience qui est absolument plus forte que celle de Brussels Expo. On reçoit plus de 2,5 millions de spectateurs dans toutes nos salles. Donc, là, il y a une expérience qui est la meilleure qu’on puisse offrir à Bruxelles."

La Ville, pas plus que Brussels Expo, n'ont souhaité répondre à nos questions car la procédure d'attribution n'est pas terminée.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK