Projet PAD Loi : la hauteur des immeubles pourrait être revue à la baisse

Projet PAD Loi : la hauteur des immeubles pourrait être revue à la baisse
Projet PAD Loi : la hauteur des immeubles pourrait être revue à la baisse - © Tous droits réservés

Y aura-t-il encore autant de tours élevées dans le PAD Loi, le projet d'aménagement directeur du quartier européen ? Le gouvernement bruxellois s'est dit prêt à revoir ses ambitions à la baisse. Ce changement de cap fait suite à la publication de l'avis de la commission régionale de développement. Un avis qui contient de nombreuses réserves relatives au projet actuel, qui prévoit jusqu'à 14 tours, dont 6 qui s’érigeraient à plus de 120 mètres.

De nouveaux enjeux 

Cette commission dit en effet ne pas pouvoir soutenir le projet dans sa forme actuelle, celui-ci causant trop d’impacts sur les quartiers résidentiels avoisinants, sur l’environnement, ou encore sur la mobilité. De plus, avec la crise sanitaire, les besoins ont changé quant à l'utilisation de ces espaces, notamment à cause du télétravail. Selon elle, il faudrait donc repenser ce projet d’aménagement en fonction de ces nouveaux enjeux. Le ministre président Rudi Vervoort s’engage donc à modifier le projet, notamment sur la question de la hauteur des tours.

On essaye juste de sauver les meubles

Pour Pierre-Luc Vervandier du Groupe d'animation du quartier européen, ce n’est pas suffisant. "S’il s’agit simplement de réduire les gabarits de quelques mètres, cela ne nous convient pas du tout. On souhaite un quartier sans tours", a-t-il déclaré. Et pour Marco Schmitt, de l'Association du quartier Léopold, on essaye juste de sauver les meubles par rapport à ce qui a déjà été construit. "Ce qui a déjà été construit l’a été sur base d’un règlement illégal. Donc, est-ce possible de gérer une ville dans un tel désordre d’un point de vue juridique et réglementaire ?", questionne-t-il.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK