Près de 19.000 entreprises bruxelloises ont introduit une demande de prime Covid

Depuis la mi-mars et l'annonce du confinement, le gouvernement bruxellois a annoncé plusieurs primes pour venir en aide aux entreprises bruxelloises.
Depuis la mi-mars et l'annonce du confinement, le gouvernement bruxellois a annoncé plusieurs primes pour venir en aide aux entreprises bruxelloises. - © DJABRIL BENNAFLA - BELGA

Le gouvernement bruxellois a enregistré près de 19.000 demandes pour la prime unique de 4000 euros dégagée pour soutenir les secteurs touchés par la crise du coronavirus, a indiqué mercredi la secrétaire d'Etat bruxelloise en charge de la Transition économique, Barbara Trachte (Ecolo). Dédiée aux entreprises contraintes de fermer à cause des mesures de confinement, la prime peut être demandée jusqu’au 1er juin.

Au total, 18.997 entreprises précisément avaient introduit une demande lors du dernier bilan mardi soir et plus de 18.700 décisions avaient été prises. Les refus concernent principalement des établissements touristiques non enregistrés, a ajouté la secrétaire d'Etat.

"L’entièreté du budget que nous avions prévu est suffisante pour tout le monde, le mécanisme ne suit pas le principe de 'premier arrivé, premier servi'", a détaillé Barbara Trachte. Des contrôles sont également menés pour vérifier les informations transmises.

Une prime forfaitaire

Cette prime forfaitaire de 4000 euros peut être octroyée à toute entreprise (indépendant ou société) de moins de 50 équivalents temps plein qui dispose d’au moins un siège d’exploitation en Région de Bruxelles-Capitale et qui est active dans un secteur d’activités admis (commerces de détail, établissements Horeca entre autres).

Le ministre bruxellois de l’Emploi Bernard Clerfayt a également indiqué qu’environ 240 entreprises de titres-services ont reçu la prime de 4000 euros destinée à soutenir le secteur, pour un montant total de 960.000 euros. Sodexo a effectué le paiement en date du 6 mai.

Aide aux aides-ménagères

Par ailleurs, 159 entreprises employant des aides ménagères ont introduit un dossier afin d’obtenir l’aide complémentaire de 2,5 euros brut par heure au chômage temporaire. Ces demandes pour les mois de mars et avril devaient être faites pour le 15 mai au plus tard. Elles concernent un total de 15.264 aides ménagères et l’intervention de la Région s’élève à plus de 6,6 millions d’euros, couvrant un total de plus de 2,6 millions d’heures de chômage temporaire. "Cela veut dire que 85% des aides ménagères sont ciblées et sont ainsi soutenues par l’aide régionale", a expliqué le ministre.

Le paiement des aides interviendra au plus tard le 5 juin et les entreprises devront ensuite reverser cet argent aux aides ménagères.

►►►A lire aussi : Le mode d’emploi pour obtenir la prime de 4000€