Première en Belgique: un théâtre finance une nouvelle salle grâce au crowdlending

Le TTO espère déjà pouvoir ouvrir sa deuxième salle en novembre prochain.
Le TTO espère déjà pouvoir ouvrir sa deuxième salle en novembre prochain. - © RTBF

Le crowdlending, c'est comme le crowdfunding, sauf qu'au lieu de rassembler des dons, ici, le financement se fait grâce à des prêts. C'est le Théâtre de la Toison d'Or qui lance le concept: le TTO lance cette collecte de fonds ce vendredi pour financer une partie de la deuxième salle qu'il veut créer.

Le théâtre fait donc appel à un financement participatif, sauf qu'il ne s'agira pas de dons mais bien de prêts de la part de particuliers, des prêts avec intérêt.

"La base, c’est aussi de permettre à notre public, qui nous suit depuis 20 ans, de s’impliquer, commente Albert Maizel, directeur du Théâtre de la Toison d’Or. Mais pas de s’impliquer en nous donnant de l’argent, mais de s’impliquer en investissant de l’argent sur lequel il y aura un rendement. Donc, ça c’est vraiment pour nous important. Une fois que les spectateurs, le public, s’investit, il va suivre. Il va avoir à cœur que ça fonctionne. C’est un type de financement participatif quand même."

Une question de conviction

Au total, l'aménagement de la nouvelle salle coûtera environ 160 000 euros. La grosse partie de cette somme est fournie par une aide de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Le crowdlending, en tant que tel, devrait rassembler 50 000 euros. Une somme que le théâtre aurait pu emprunter à une banque à un taux plus avantageux, mais ce système a été choisi par conviction.

"Nous voulons montrer qu’il est possible, pour certains types de projets culturels, dans le domaine des arts de la scène, de trouver des financements alternatifs et créatifs, où on n’est ni dans le don, ni dans le subside, parce qu’on sait que l’Etat est durablement désargenté. Et l’idée était de faire une combinaison entre un financement classique et le reste : faire appel à du crowdlending, c’est-à-dire pouvoir montrer au public qu’il peut s’investir dans un projet de la Toison d’Or en étant remboursé et en touchant un intérêt."

Le Théâtre de la Toison d’Or espère déjà pouvoir ouvrir sa deuxième salle en novembre prochain. Il s'agit en fait d'une ancienne salle de cinéma qui fait partie du bâtiment du théâtre. Cette salle devrait pouvoir accueillir une centaine de personnes.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK