Piétonnier bruxellois: le cdH exige un réexamen et une consultation populaire

Le conseiller communal bruxellois Hamza Fassi-Fihri (cdH).
Le conseiller communal bruxellois Hamza Fassi-Fihri (cdH). - © NICOLAS MAETERLINCK - BELGA

Le cdH de la Ville de Bruxelles a exigé dimanche un moratoire et un réexamen du projet de piétonnier dans la Capitale, une méthode enfin participative, une consultation populaire et un plan de mesures concrètes de la part de la Ville en faveur des commerçants, touchés par une désaffection du public.

Selon les humanistes bruxellois, les nombreuses expressions publiques de ces derniers jours autour du projet de piétonnier sont le signal fort et sans équivoque du ras-le-bol de très nombreux citoyens et commerçants du centre ville de Bruxelles et bien au delà.

"Le chaos qui règne autour du piétonnier est devenu aujourd'hui le constat flagrant d'un triple échec", ont indiqué les conseillers communaux cdH Joëlle Milquet et Hamza Fassi-Fihri dans un communiqué.

"L'échec d'une majorité, plus divisée que jamais"

Ils citent l'échec d'abord de la méthode choisie par le bourgmestre Yvan Mayeur et la majorité PS-MR d'imposer, sans délai, coûte que coûte leur propre vision du piétonnier, sans concertation, sans préparation, sans adhésion citoyenne et sans aménagements minimaux.

Ils évoquent ensuite l'échec d'une politique urbaine, qui a voulu forcer une redynamisation commerciale dans le centre ville sans vision stratégique claire ni mesures d'accompagnement pour les commerçants en établissant un plan de circulation "sans queue ni tête".

Joëlle Milquet et Hamza Fassi-Fihri dénoncent enfin "l'échec d'une majorité, plus divisée que jamais, jusque dans les rangs mêmes du MR, et qui ne partage ni la même vision de la place de la voiture en ville, ni celle du schéma de développement commercial à soutenir".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK