Peut-on donner cours à des enfants lorsque les températures dans les classes sont très basses?

Faut-il obligatoirement arrêter les cours parce qu'il fait 16° dans la classe? La réponse est "non".
Faut-il obligatoirement arrêter les cours parce qu'il fait 16° dans la classe? La réponse est "non". - © DR

Il fait froid dans les pavillons (temporaires) de l'école La Charmille, à Woluwe-Saint-Lambert : 15 – 16° dans les classes depuis plusieurs jours. La commune a déjà réalisé quelques travaux, elle est à présent occupée à régler tous les problèmes pour qu'il fasse à nouveau chaud dans les classes. Mais la question qui se pose, c'est: y a-t-il réellement une règle en la matière, une température minimum à respecter dans les écoles ?

Si derrière cela, la question est de savoir si on arrête les cours parce qu'il fait 16° dans la classe, au risque d'en décevoir plus d'un… la réponse est "non".

En réalité, il n'existe pas de règle spécifique pour les écoles. Mais si on se base sur la réglementation fédérale, celle pour les travailleurs, on voit que les températures minimums légales sont fixées en fonction des efforts que l'on fournit. Et si les tâches sont légères, par exemple en classe, où les élèves bougent assez peu, la température de référence, c'est 18°, comme minimum.

Et si l'on descend sous ce seuil?

Comme en cas de panne de chauffage par exemple… Et bien, tout simplement, on met un deuxième pull, on se couvre mieux.

En dessous de 12°, là on peut suspendre les cours, si le problème s'installe. Mais cette décision revient à la direction de l’établissement. C'est elle qui doit gérer l'école "en bon père de famille".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK