Obus non-explosé à Etterbeek: plus de peur que de mal

La police de Montgomery (Etterbeek, Woluwe-Saint-Pierre et Woluwe-Saint-Lambert) a procédé à l'évacuation de 36 habitants présents dans six maisons et immeubles à la suite de la découverte mercredi en fin de journée d'un obus de mortier non explosé dans une habitation de la rue Hansen-Soulie à Etterbeek, a indiqué en soirée le bourgmestre d'Etterbeek Vincent De Wolf.

C'est dans le cadre de la réalisation d'un contrat de vide-maison que des personnes ont ouvert un coffre dans l'habitation en cause et ont trouvé un obus, a priori de la Seconde Guerre mondiale, qui avait été tiré mais qui n'avait pas explosé.

Un périmètre de sécurité

Le bourgmestre a été avisé de cette découverte peu après 17h00. "C'est inconscient et dangereux, surtout en cas d'incendie", souligne Vincent De Wolf. "On a évacué six maisons - 36 personnes - tout autour de l'habitation, située près du magasin d'occasion Troc, et cela touche aussi le quartier à l'arrière, rue de Tervaete".

Le Service d'enlèvement et de destruction d'engins explosifs (SEDEE) a été averti de la situation. Un périmètre de sécurité a été établi dans l'attente de sa venue.

Le service de déminage de l'armée est arrivé peu après 19h00 sur les lieux et a rapidement procédé à l'enlèvement sécurisé de l'engin explosif. Les habitants ont pu regagner leurs logements avant 20h00. Le bourgmestre avait assuré que des autorisations de dépassement du couvre-feu et des solutions de relogement auraient été proposées aux riverains évacués dans l'éventualité où l'opération avait été amenée à se prolonger en soirée.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK