Nouvel an: feu d'artifice et soirée spéciale en radio sur la place De Brouckère

Feu d'artifice place De Brouckere et soirée  spéciale en radio pour la Saint-Sylvestre
Feu d'artifice place De Brouckere et soirée spéciale en radio pour la Saint-Sylvestre - © LAURIE DIEFFEMBACQ - BELGA

Le feu d'artifice du Nouvel an aura bien lieu, comme prévu à Bruxelles. Le bourgmestre l'a confirmé ce lundi au conseil communal : il y aura également des sons et lumières et un DJ de la place De Brouckère à la Bourse. Le public sera invité à ne pas s'encombrer de sacs pour prendre part à l'événement. En cas de retour d'une menace imminente (niveau 4) le feu d'artifice sera supprimé.

Malgré le contexte de la menace terroriste, la Ville de Bruxelles et ses partenaires, dont la RTBF, ont la volonté de fêter dignement la Saint-Sylvestre. Et comme pour conjurer le sort, les organisateurs vont mettre les petits plats dans les grands. Pour l'occasion, les radios de la RTBF proposent une soirée spéciale, au cours de laquelle musique, ambiance de fête et bonne humeur seront les maîtres-mots.

Un programme exceptionnel

Dès 19 heures, VivaCité, Pure FM et Classic 21 proposeront une émission spéciale depuis un studio installé place De Brouckère. "Il y aura beaucoup de surprises, beaucoup de rires et de fous rires, je pense que l’on va bien s’amuser, c’est un programme exceptionnel pour un événement de prestige auquel on voulait s’associer pleinement", explique Eric Gilson, directeur de VivaCité.

Et un message positif

De 22 heures à 1 heure du matin, place à un DJ et à des animateurs maison. Ils monteront sur scène pour chauffer l'ambiance, avant et après le feu d'artifice. Un programme exceptionnel, avec un message positif en filigrane. Pour le directeur de VivaCité : "C’est un signal que l’on veut donner, on a vécu les événements dramatiques, même si nous sommes toujours vigilants, même si nous sommes toujours en état d’alerte, il faut continuer à vivre, tout le monde a bien besoin de passer des fêtes au calme".

Pour Marc Ysaye, directeur de Classic 21 : "Il ne faut absolument pas verser dans la sinistrose, ce serait le début d’une sorte de victoire que ces décérébrés pourraient revendiquer. Et cela, c’est absolument exclu". En cas d'imprévu, les organisateurs ont prévu un plan B. Les émissions radio seront de toute façon maintenues. Un plan B sur lequel les différents partenaires restent discrets.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK