Neder-Over-Heembeek: les habitants se plaignent du manque de transports en commun

Neder-Over-Heembeek: les habitants de se plaignent du manque de transports en commun
Neder-Over-Heembeek: les habitants de se plaignent du manque de transports en commun - © google street view

Les habitants de Neder-Over-Heembeek se sentent isolés et abandonnés, aux prises avec de gros problèmes de mobilité. Des améliorations sont pourtant prévues en la matière et notamment un prolongement du tram 7, mais cela engendrera de gros travaux, qui prendront du temps et seront très coûteux. Les habitants réclament avant tout une meilleure concertation pour la mobilité dans leur commune.

 

Le bus 47, bien rempli mène au cœur de Neder-Over-Heembeek, à l’arrivée, les avis sur la mobilité sont partagés pour les personnes qui travaillent dans le quartier :

"En venant d’Anderlecht, je prends le métro jusqu’à de Brouckère ensuite un tram et enfin le bus 47, s’il y avait un métro plus direct ce serait plus facile", explique cette dame.

Un passager témoigne, il lui faut cinq minutes pour faire le trajet en voiture jusqu'à son travail et une quarantaine de minutes en transports en commun.

Un bus pour se rendre dans le nord, un autre s’arrêtant à la limite de Neder-Over-Heembeek aux heures de pointes,  une offre faible et des bus souvent trop remplis voilà le tableau que dresse Diego. Handicapé, il se déplace en fauteuil électrique :

Pas de ligne directe et les trams ne sont pas adaptés ", se désole-t-il, obligé de faire des détours pour trouver des transports adaptés, Diego estime avoir besoin d’une à deux heures pour se rendre dans le centre-ville.

Sur ces constats, Joelle Hick, une habitante de la commune, a lancé une pétition pour une meilleure politique de mobilité, une mobilité facile et rapide "Je n’ai pas envie de perdre mon temps dans les trams et les attentes" , insiste cette dernière.

La ville de Bruxelles, elle,  veut un tram pour reconnecter le quartier.  Afin de réfléchir à ce projet elle compte lancer un groupe de concertation. La Stib, la commune et 8 hembeekois sélectionnés sur candidature en feront partie.

 

 

 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK