Molengeek, quand un jeune créateur d'entreprises transforme Molenbeek en nouvelle Silicon Valley

L’image de Molenbeek est en train de changer, Ibrahim Ouassari parle même d’une Silicon Valley belge dans la zone canal.
L’image de Molenbeek est en train de changer, Ibrahim Ouassari parle même d’une Silicon Valley belge dans la zone canal. - © EMMANUEL DUNAND - AFP

À Molenbeek, le jeune créateur d'entreprises Ibrahim Ouassari, né à la Place Communale de parents marocains mène un parcours scolaire chaotique - il n’a jamais terminé sa deuxième secondaire - et une succession de petits boulots, il est le fondateur de Molengeek. Aujourd’hui, il est à la tête de quatre sociétés et d’une vingtaine d’employés

Le fondateur de Molengeek la décrit comme "un endroit où on peut venir développer son projet, se faire conseiller, se faire coacher, où on organise des mini formations, des workshops et aussi des événements. On a aussi développé des formations pour permettre aux personnes de s’approprier le code informatique et le design ou la communication".

Parmi les start-up lancées par Molengeek, il y a Molenbike, entreprise de vélos-cargos qui livre des produits frais à bicyclette dans les différents quartiers de la capitale ou encore QuickLyric, sorte de Shazam, mais pour les paroles. Ça cartonne à un tel point qu’avec 700 000 clics en quelques mois, QuickLyric est devenue l’appli belge la plus téléchargée au monde.

L’image de Molenbeek est en train de changer, Ibrahim Ouassari parle même d’une Silicon Valley belge dans la zone canal. "On va concurrencer la Silicon Valley d’ici peu parce qu’il y a énormément d’initiatives qui sont en train de se lancer et il y a énormément d’investissements qui sont en train de se faire dans ces quartiers-là."

Ibrahim Ouassari cofondateur de "MolenGeek" - Matin première du 30/05/2017

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK