Molenbeek: le Brass'Art ferme ses portes

L'expérience du Brass'art est terminée
L'expérience du Brass'art est terminée - © Google Street View

Situé sur la Place communale de Molenbeek, le Brass’Art a été pendant deux ans un lieu de rencontres entre des gens différents n’ayant pas l’habitude de se côtoyer. La particularité de ce café était de proposer un programme artistique avec à la clé des concerts, des soirées Jam et des scènes ouvertes. Café pendant la journée, lieu culturel en soirée, le Brass’Art est rapidement devenu un lieu de convivialité où les Molenbeekois pouvaient se détendre tout en dégustant une bière.

La question de l'alcool 

"On savait que ça allait être mal perçu le fait qu’on vende de l’alcool ", témoigne Mohamed Ouachen, le créateur du Brass’Art, "il y a énormément de préjugés autour de l’aspect brasserie. Nous, on a plus axé sur l’aspect culturel, associatif et artistique. On voulait montrer que c’est un lieu qui peut accueillir tout le monde ".

Pour l’artiste Mohamed Ouachen, le problème de l’alcool n’en était pas vraiment un et pourtant, cela a quand même provoqué quelques tensions parmi les habitants de la commune. "Au moment de commencer les travaux, on avait un voisin qui était prêt à offrir des pots de peinture ", raconte Mohamed, "avant d’aller les chercher, il nous a posé la question de si on allait vendre de l’alcool…, j’ai moi-même répondu que oui on allait en vendre. Il n’a pas apprécié la réponse, il est parti et n’est jamais revenu ".

Pour en savoir davantage sur cette expérience, deux sociologues, Nadia Fadil et Maryam Kolly, ont publié leur conclusion sur le site Brussel Studies intitulée "Brass’art à Molenbeek : laboratoire urbain du "faire ensemble ".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK