Mémorial Van Damme: Alain Courtois se défend mais ne convainc pas

Normalement, le Stade Roi Baudouin devait être démoli en 2020 mais dernièrement, on a évoqué la possibilité de le garder un peu plus longtemps, le temps du moins de trouver une solution pour le Van Damme et pour le club d'athlétisme de l'Excelsior.

La position de la ville de Bruxelles ne semble plus très claire aujourd'hui. Ce lundi soir, les conseillers communaux de l'opposition ont bombardé de questions l'échevin des Sports Alain Courtois.

cdH, Ecolo et FDF se sont en effet délectés des déclarations contradictoires d'Alain Courtois. Accusé de rouler exclusivement pour le football et d'oublier l'athlétisme, l'échevin des Sports a été la cible des critiques.

Notamment, celles de Hamza Fassi-Fihri (cdH) : "Je voudrais aujourd’hui connaître la position officielle, s’il y en a une du moins, du collège quant à l’avenir du Stade Roi Baudouin."

"Ce n’est pas à l’athlétisme à payer les errements de vos choix politiques, s’emporte pour sa part Fabian Maingain (FDF). Ce qui se passe, c’est que vous êtes bloqués. Vous vous rendez compte que la solution, c’est difficile à trouver vu que le foot est en-dehors ! Du coup, vous cherchez à tâtons une solution pour le Van Damme et l’athlétisme… Ça ne va pas !"

Et puis, vient le tour d’Écolo, avec Marie Nagy : "Les Bruxellois, les sportifs et le conseil communal, sont en droit de savoir effectivement quels sont les engagements pris, quels sont les projets de la ville et comment on va résoudre concrètement la question du Mémorial Van Damme."

Alain Courtois, pour sa part, botte en touche. Il affirme avoir laissé toutes les options ouvertes, rien de plus. "Jamais, nous n’avons établi de proposition définitive. Nous avons dit : tout est sur la table !" La réponse de l'échevin des Sports est loin d'avoir convaincu l'opposition.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK