Mal stationner sa voiture vous coûtera bientôt un peu plus cher qu'avant

Pour les communes concernées (à Bruxelles par exemple, elles le sont toutes), cette hausse apportera quelques rentrées supplémentaires.
Pour les communes concernées (à Bruxelles par exemple, elles le sont toutes), cette hausse apportera quelques rentrées supplémentaires. - © VIRGINIE LEFOUR - BELGA

En l’occurrence : 58 euros au lieu de 55. Et pour les infractions de stationnement les plus graves, 116 euros au lieu des 110 actuels.

C'est ce qu'a annoncé le ministre de la Mobilité, le MR François Bellot. Le but est d'avoir les mêmes tarifs dans toutes les communes belges.

Des tarifs différents depuis le mois de mai

Les communes qui dressaient des PV à l'ancienne, des amendes, avaient en effet augmenté les tarifs: 58 euros, 116 pour les infractions les plus graves.

Mais les communes qui avaient adopté le système des "Sac" (pour " sanctions administratives communales ") avaient gardé les anciens tarifs, selon les cas 3 ou 6 euros de moins. C'est donc ce décalage que le ministre veut supprimer.

Pour les communes concernées (à Bruxelles par exemple, elles le sont toutes), cette hausse apportera quelques rentrées supplémentaires.

Pour les automobilistes mal stationnés, le montant y sera donc légèrement plus salé. Mais vraisemblablement pas de quoi baisser le taux de paiement, estime toutefois le fonctionnaire chargé des sanctions à Ixelles, Bertrand de Buisseret.

Celui-ci demande un autre changement, plus marquant, avec ses homologues des autres communes de Bruxelles : pouvoir tenir compte des explications des habitants et modérer parfois ces tarifs. Par exemple quand un conducteur prouve qu'il était en double file pour faire descendre une personne âgée.

Aujourd'hui, les tarifs sont fixes, pas de circonstances atténuantes.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK