Linkebeek: quelle attitude adopter face à la Flandre?

Damien Thiéry a fait savoir qu'il n'avait pas l'intention de transmettre son écharpe mayorale.
Damien Thiéry a fait savoir qu'il n'avait pas l'intention de transmettre son écharpe mayorale. - © NICOLAS MAETERLINCK - BELGA

Justement: pour en discuter, la majorité se réunit ce lundi soir. La Flandre qui, depuis des années, refuse de nommer comme bourgmestre celui qui tient les rênes de cette commune à facilités de la périphérie bruxelloise, le FDF Damien Thiéry. La Flandre lui reproche des entorses répétées aux lois linguistiques. Lui estime être dans son droit et dans la défense des francophones.

A présent, c'est le dernier des bourgmestres de la périphérie que la Flandre refuse de reconnaître. La Flandre a demandé à répétition que le collège désigne un autre candidat bourgmestre, mais en vain. Elle a donc fini par choisir elle-même.

La semaine dernière, en effet, la ministre de l'Intérieur flamande Liesbeth Homans a prié quelqu'un d'autre de prêter serment comme bourgmestre. Il s'agit du deuxième échevin de la commune, Yves Ghequiere, indépendant mais issu de la même liste que Damien Thiéry.

La majorité à Linkebeek doit décider comment réagir face à ce coup de force de la ministre. En tout cas, Damien Thiéry n'a pas l'intention de transmettre son écharpe tricolore.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK