Linkebeek: pour Rudy Demotte, "il est inacceptable de se résigner"

Maison communale de Linkebeek
Maison communale de Linkebeek - © GOOGLE MAPS

Le ministre-président de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Rudy Demotte, a adressé ce mercredi une lettre au Premier ministre pour lui demander d'inscrire la question du mayorat de Linkebeek à l'ordre du jour du prochain comité de concertation. C'est ce qu'il a annoncé mercredi à l'occasion de la séance plénière du Parlement de la Fédération.

Pour Rudy Demotte, une intervention du Premier ministre en tant que "garant de la paix communautaire et de la loyauté fédérale" est nécessaire dans ce dossier.  Le ministre-président, interrogé par la députée Caroline Persoons (FDF), juge qu' "Il est inacceptable de se résigner".

La ministre flamande des Affaires intérieures, Liesbeth Homans a procédé le week-end dernier à la désignation d'un bourgmestre flamand, Eric De Bruycker, à la tête de la commune à facilités de Linkebeek, où les francophones, emmenés par Damien Thiéry, détiennent une confortable majorité.

Dans sa réplique, la députée a invité le gouvernement de la Fédération à se tourner également, dans cette polémique, vers le Conseil de l'Europe pour faire appliquer la Charte de l'autonomie locale.
 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK