Linkebeek: Liesbeth Homans affirme que "La situation est sous contrôle"

Linkebeek: Liesbeth Homans affirme que "La situation est sous contrôle"
Linkebeek: Liesbeth Homans affirme que "La situation est sous contrôle" - © Tous droits réservés

"Je ne vais rien faire à Linkebeek pour l'instant. La situation est sous contrôle", a répondu la ministre flamande des Affaires intérieures Liesbeth Homans mercredi à des questions du Vlaams Belang et de l'Union des Francophones.

Liesbeth Homans (N-VA) a nommé à la fin de la semaine dernière le conseiller communal de l'opposition Eric De Bruycker (Prolink) au poste de bourgmestre de Linkebeek. La décision de la ministre intervient après que le Conseil d'Etat a rejeté par deux fois le recours de Damien Thiéry, bourgmestre non-nommé depuis 2007, contre le refus du gouvernement flamand de le nommer bourgmestre en raison d'infractions aux lois linguistiques.

"Vous avez placé une bombe à retardement sous la commune et peut-être même sous le gouvernement fédéral", a estimé Christian Van Eyck (UF). "Je ne trouve pas qu'il s'agisse d'une bombe communautaire", a rétorqué la ministre. "Je demande seulement de respecter la loi et les décisions du Conseil d'Etat."

Liesbeth Homans dit avoir essayé de tenir compte des rapports de forces politiques. "Mais personne dans la majorité francophone communale ne prêtera serment, donc le décret ne me laisse pas d'autre choix que de nommer quelqu'un d'autre." La ministre a indiqué préparer les étapes suivantes.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK