Lieux de silence à Bruxelles (1/5): dans les profondeurs de la piscine Nemo 33

Les lieux de silence à Bruxelles (1/5): dans les profondeurs de la piscine Nemo 33
Les lieux de silence à Bruxelles (1/5): dans les profondeurs de la piscine Nemo 33 - © ETIENNE ANSOTTE - BELGAIMAGE

Le bruit, surtout dans les métropoles comme Bruxelles, s’impose de plus en plus à nos tympans de façon intempestive, horripilante, voire insupportable. Il est omniprésent et vous envahit parfois comme un intolérable parasite à la tranquillité auditive.

Le brouhaha du trafic vous insupporte ? Vous vous sentez agressé par les klaxons, les voitures, les avions, les cris, les engins de travaux ? La rédaction bruxelloise de Vivacité vous propose une série de cinq reportages et vous invite à découvrir cinq lieux où l’on peut apprécier le silence, en pleine ville.

Nous allons d'abord piquer une tête à Nemo 33, un centre de plongée situé à Uccle, à proximité de la rue de Stalle, un axe bien connu pour son trafic et son niveau sonore important. Une immersion qui vous invite à la découverte des sensations aquatiques.

Silence, calme et apesanteur

Le clapotis de l’eau y résonne comme la Mélodie du Bonheur, le claquement des palmes comme un gazouillis lointain. Ce sont les prémisses d’un grand plongeon vers le silence.

Pour le fondateur de Nemo 33, John Beernaerts, il s’agit d’une rupture totale avec la vie terrestre : "On est entre l’hypnose et la relaxation intense. Le fait de ne plus percevoir les sons comme d’habitude, d’être en apesanteur, de se mouvoir différemment … Tous nos sens sont perturbés. Ce qui donne une sérénité toute particulière."

Des plongeurs zen

Jonathan en est à sa quatrième plongée et constate qu’"une fois qu’on est sous l’eau, on rentre dans une autre dimension, dans un nouveau monde, c’est très plaisant."

John Beernaerts décrit la plongée comme "un effet de catalyseur de la pensée. C’est un peu comme appuyer sur le bouton reset de l’ordinateur. Tous les soucis disparaissent et étonnement les solutions apparaissent. On s’immerge et tout va mieux lorsqu’on sort de l’eau."

Bref, un réel moment de détente où tout est sérénité, détente et volupté à découvrir dans le reportage radio ci-dessous

Ecoutez le reportage

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK