Les transports publics bruxellois inaugurent le paiement sans contact sur leur réseau métro-tram-bus

La Stib innove. Dès ce 1er juillet, il est possible d'emprunter le réseau de transport public bruxellois en payant ses trajets à l'aide d'une simple carte de banque ou de crédit. Le paiement s'effectue sans contact en passant sa carte devant le valideur. 

Utile pour les voyageurs occasionnels et les touristes

Cette innovation n'intéressera sans doute pas les voyageurs réguliers qui disposent d'une carte Mobib rechargeable et encore moins les abonnés. En revanche, les clients occasionnels et les touristes pourraient apprécier la simplicité de ce nouveau mode de paiement. A l'ère du Covid-19, le paiement sans contact permet en outre d'éviter des manipulations superflues de tickets papier d'un voyage. A noter que le système permet aussi le paiement par smartphone ou via une montre connectée. Seule restriction, le voyageur ne peut payer que son propre trajet. Il ne peut pas valider sa carte pour un membre de sa famille dépourvu de titre de transport, par exemple. 

Plafonné à 7,50 par jour

La Stib a aussi veillé à ne pas pénaliser le client qui utilisera cette nouvelle technologie. Le voyageur qui effectue plusieurs trajets en payant via le système sans contact sur une même journée  verra son tarif final automatiquement converti au tarif journée. En d'autres mots, il ne ne devra pas débourser plus de 7,50 euros, quel que soit le nombre de voyages effectués dans la journée.  

Enfin, la Stib garantit que les données bancaires utilisées pour payer les voyages sont sécurisées et que la société de transport n'a pas accès aux détails du compte bancaire. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK