Les titres-services ont toujours la cote à Bruxelles, malgré la hausse de leur prix

Plus de 108 000 Bruxellois ont eu recours aux titres-services en 2016 (illustration).
Plus de 108 000 Bruxellois ont eu recours aux titres-services en 2016 (illustration). - © Jonas Hamers - Imageglobe

Vous les utilisez peut-être pour payer le nettoyage de votre le logement ou votre repassage... Les titres-services ont toujours la cote à Bruxelles.

Il y a un an, leur gestion passait pourtant du fédéral à la Région, et du même coup ils devenaient plus chers, parce que moins déductibles fiscalement. Mais il semble que cela n'ait pas eu tellement d'impact sur leur succès...

Nos confrères de La Libre Belgique donnent quelques chiffres ce lundi matin : le nombre d'utilisateurs est à la hausse, à Bruxelles, en 2016. Pourtant, il s’agit de l'année qui a suivi la régionalisation et les changements fiscaux.

Plus de 108 000 Bruxellois ont ainsi eu recours à ces tickets "titres-services". Il y a donc plus d'utilisateurs qu'avant, et pourtant légèrement moins de titres-services vendus.

On reste malgré cela à plus de 15,5 millions de titres-services achetés sur un an à Bruxelles. Autant d'heures de travail qui ne sont pas prestées au noir, dans les ménages... Cela représente beaucoup d'emplois à faible qualification, plus de 20 000 emplois bien utiles à Bruxelles.

Il y avait un réel enjeu à réussir ce virage de la régionalisation des titres-services. Cela semble en bonne voie.