Bruxelles: dimanche, les taxis rouleront à moitié prix en guise de protestation

Tout le secteur se mobilise, syndicats et patrons. Ils accusent les autorités de laisser des activités illégales se passer depuis 18 mois, notamment avec Uber.

Ils disent qu'en 18 mois, ils ont perdu 15% de parts de marché. "Dimanche, il s'agit d'une action symbolique et sympathique qui sert à montrer, à expliquer aux gens qu'on a déjà beaucoup de mal, qu'on n'arrive pas à survivre parce qu’on est confronté à des prix trop bas de la part des autres qui fraudent, explique Pierre Steenbergen (secrétaire général du groupement des entreprises de taxis et limousines). Nous, on va faire un cadeau à nos clients: des courses aujourd’hui à 50%, pour montrer que nous aussi on sait rouler à 50% en fraudant."

On attend une grosse manifestation européenne de taxis à Bruxelles le mercredi 16 septembre.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK