Les subsides en baisse mettent l'Aquarium de Bruxelles en difficulté

La baisse des subsides mettent l'aquarium de Bruxelles en difficultés
2 images
La baisse des subsides mettent l'aquarium de Bruxelles en difficultés - © Rémy Bersipont - RTBF

L’institution fêtera son dixième anniversaire en septembre prochain. Depuis 2005, les enfants de Bruxelles et de la périphérie ainsi que les touristes peuvent y observer 250 espèces de poissons, d’amphibiens et d’invertébrés, sans compter une centaine d'espèces de plantes aquatiques. Mais cette année, l’anniversaire ne sera pas synonyme de réjouissance.

L’aquarium reçoit différents subsides. Mais depuis deux ans, ils ont baissé au point d’inquiéter les propriétaires de l’institution. Danielle Roose, la directrice de l’aquarium, précise que l’aquarium reçoit "des subsides de la part de la commune de Koekelberg, de la COCOF (Commission Communautaire Française) et de la Région de Bruxelles-Capitale. Mais depuis deux ans, les subsides de la Région ont diminué. Par contre, nos coûts ne diminuent pas. Nous devons entretenir quotidiennement non seulement les aquariums visibles pour les visiteurs mais aussi ceux qui sont en réserve et que nous utilisons pour la reproduction des espèces."

Pas de requins, pas de piranhas mais des espèces rares de poissons

L’aquarium possède une collection impressionnante de poissons provenant des quatre coins du monde. Pierre Demol, le conservateur, a préféré "le choix de ne pas présenter de requins ni de piranhas car c’est déjà fait dans de nombreux aquariums. Nous ne voulions pas faire du show. Nous avons préféré présenter des petits poissons plus rares. L’objectif de l’aquarium est de protéger les espèces et de sensibiliser les visiteurs à la sauvegarde des milieux naturels. Nous accueillons d’ailleurs durant l’année énormément d’enfants provenant d’écoles de Bruxelles et de sa périphérie".

La découverte des nombreux poissons, amphibiens et invertébrés de l’aquarium est gratuite pour les enfants mesurant moins d'un mètre dans le cadre familial. Elle coûtera cinq euros pour les enfants d'un mètre à 15 ans et 8,50 euros pour les autres.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK