Les Bruxellois (un peu) plus équipés pour apprendre le néerlandais

Depuis ce 2 octobre, tous les Bruxellois peuvent accéder à cette plateforme en ligne gratuite pour apprendre des langues
2 images
Depuis ce 2 octobre, tous les Bruxellois peuvent accéder à cette plateforme en ligne gratuite pour apprendre des langues - © Actiris/Brulingua

Spreekt u Nederlands ? Cette question, de nombreux employeurs la posent à Bruxelles au moment de recruter. Sauf que la réponse est souvent "non" ou "un petit peu". Alors, pour changer les choses et favoriser l'accès à l'emploi, un outil supplémentaire existe : Brulingua. Il s'agit d'une plateforme gratuite d'apprentissage de langues sur internet et qui, depuis ce mardi 2 octobre, est accessible à tous les Bruxellois. Jusqu'ici, elle était réservée aux seuls demandeurs d'emplois inscrits chez Actiris.

Il suffit de quelques minutes pour s'inscrire et ensuite, on peut accéder à des exercices de vocabulaire, de grammaire ou encore à des vidéos en pour apprendre le néerlandais, l'anglais, l'allemand ou le français comme langue étrangère. Le néerlandais, c'est d'ailleurs la langue qui cartonne sur Brulingua. Depuis son lancement il y a cinq ans, le site a attiré quelque 40 000 demandeurs d'emplois. Plus de la moitié pour se lancer dans l'apprentissage de la langue de Vondel.

"Cela n'a rien d'étonnant", confie Jan Gatz, le porte-parole d'Actiris. "A Bruxelles, la moitié des offres d'emplois publiées exigent un certain niveau de connaissances du néerlandais, alors que la très grosse majorité des demandeurs d'emploi sont enregistrés comme francophones".

Le manque de connaissance du néerlandais est d'ailleurs l'un des plus gros freins sur le marché de l'emploi à Bruxelles, avec le manque de qualifications. "Pour vous donner un chiffre, à peine 7% des demandeurs d'emplois inscrits chez Actiris déclarent parler les deux langues, français et néerlandais, à un niveau correct. Autrement dit, lorsqu'on est bilingue, on augmente considérablement ses chances de décrocher un job et on ne reste pas longtemps demandeur d'emploi chez Actiris".     

Vincent Kompany pour doper les chiffres

Et le porte-parole poursuit. "Brulingua n'est pas la solution universelle pour rendre tous les Bruxellois bilingues. Mais on a constaté ces dernières années que cela servait souvent de déclencheur pour pousser les demandeurs d'emplois à se lancer dans l'apprentissage du néerlandais. Ensuite, nous pouvons les épauler de manière plus intensive via des cours en groupe ou des formations directement en Flandre par exemple. Désormais, la même démarche pourra aussi servir aux Bruxellois qui ont déjà un job, mais veulent en changer, se réorienter ou tout simplement obtenir une promotion grâce à la maitrise d'une langue supplémentaire".

Actiris va d'ailleurs lancer une grosse campagne de communication dans quelques jours en utilisant les figures de deux Bruxellois célèbres, le footballeur Vincent Kompany et l'humoriste Abdel en vrai, afin de faire la publicité de toutes les possibilités d'apprentissage de langues que l'agence propose. "Vincent Kompany avait déjà été utilisé pour la campagne précédente et cela avait doper nos chiffres, les nombre de candidats pour des formations avait tout simplement été multiplié par quatre !".  

La plateforme Brulingua est accessible à l'adresse : www.brulingua.be

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK