Les Bruxellois sont désormais les habitants les plus pauvres de Belgique

Les Bruxellois ferment désormais la marche, derrière les Flamands et les Wallons.
Les Bruxellois ferment désormais la marche, derrière les Flamands et les Wallons. - © KRISTOF VAN ACCOM - BELGA

C'est ce qui ressort des derniers chiffres de l'institut des comptes nationaux révélés par le journal De Tijd. Pour la première fois, le revenu disponible des Bruxellois est inférieur à celui des Wallons.

Le revenu disponible des Bruxellois, soit celui après impôts et cotisations sociales, était déjà de longue date inférieur à celui des Flamands, mais Bruxelles ferme donc désormais la marche.

Entre 2009 et 2013, ce revenu a chaque année baissé. Une diminution de 3% au total.

Plusieurs facteurs expliquent cette tendance négative. A commencer par un phénomène relativement neuf : le déménagement des habitants aisés vers la périphérie. Ils quittent Bruxelles notamment en raison des problèmes de mobilité.

Des problèmes qui font également fuir de plus en plus d'entreprises vers les Brabants flamand et wallon, ce qui réduit l'activité économique à Bruxelles.

Le boom démographique que connait la capitale joue aussi un rôle dans cette baisse du revenu disponible. Ces dernières années, la population bruxelloise a augmenté de manière beaucoup plus importante que dans les deux autres régions. Elle est également de plus en plus jeune.

Les revenus doivent donc être divisés entre un nombre plus important d'habitants qu'en Flandre ou en Wallonie.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK