Le tunnel Montgomery fermé pour une période de 2 à 4 mois: le plafond s'est désolidarisé des murs

Le tunnel Montgomery a été fermé dans les deux sens de circulation (vers Meiser et vers le bois de la Cambre) ce mercredi midi et le restera dans les semaines à venir. La semaine dernière, une bande de circulation avait déjà été fermée de façon préventive en direction de Meiser. 

Bruxelles Mobilité explique qu'il s'agit d'une "mesure de précaution prise sur base des recommandations d’un bureau d’étude externe". Une plaque de 15 mètres de long s'est désolidarisée et est descendue de 8 cm. Cette constatation a été faite sous les voies de services du tram 81 qui y a son terminus.

Cette mesure a un impact sérieux sur la mobilité de la zone autour du rond-point Montgomery. Bruxelles Mobilité, les zones de police et les communes concernées mettent tout en œuvre afin d’organiser au mieux la circulation en surface.

Le plafond est descendu de 8 centimètres

Interviewé par la RTBF, le bourgmestre d'Etterbeek Vincent De Wolf (MR) estime que cette fermeture était à redouter vu les études. Il évoque une possible fermeture de la circulation des trams (lignes 7 et 25), entre la station Boileau (Etterbeek) et le boulevard Brand Whitlock vers Meiser en passant sous le rond-point Montgomery.

À la sortie d'une réunion technique entre le ministre de la Mobilité Pascal Smet (sp.a) et les bourgmestres concernés par la fermeture des tunnels bruxellois, Vincent De Wolf a déclaré : "Ce qu'il nous a montré est assez étonnant puisqu'on voit que le plafond du tunnel, donc la dalle de béton qui est posée sur le tunnel est désolidarisée du mur donc elle n'est plus soutenue par le mur de soutènement. Cette dalle est descendue de 8 cm et elle ne tient plus que par les armatures en métal qui sont elles-mêmes corrodées et attaquées."

Et maintenant?

"Des étançons ont été posés, le tunnel est fermé à la circulation, poursuit Vincent De Wolf. Les travaux d'enlèvement d'une partie du toit vont devoir se faire, ce qui prendra entre 2 et 4 mois selon les premières prévisions, selon que l'on démolisse la dalle ou selon qu'on la répare.

"On interdira aux trams de circuler en surface mais ce sont des rails de service, pour le reste les bourgmestres travaillent en bonne intelligence, ensemble et vont prendre des mesures coordonnées."

Des mesures de sécurité seront prises. "Sécuriser est ma première préoccupation aujourd'hui, indépendamment de mes responsabilités politiques". "Toute la circulation va être déviée dans les quartiers résidentiels autour du rond-point Montgomery, donc c'est assez catastrophique."

Vincent De Wolf écarte toute interruption de la circulation en surface, les trams pourront circuler : "Cela semble écarté, l'espoir que nous avons c'est que la STIB puisse adapter ces horaires pour augmenter la fréquence des trams pour qu'on puisse compenser par les transports en commun, les difficultés rencontrées pour la circulation automobile".

Terminus du 81 déplacé

Le terminus du tram 81 a aussi été déplacé depuis quelques jours de façon à ne plus faire passer le tram au dessus du tunnel. Des fissures sont en effet apparues à cet endroit, qui pourraient être liées aux dégâts au tunnel routier.

Le tunnel Montgomery fait partie des cinq tunnels bruxellois à surveiller de près par Bruxelles Mobilité, dans le cadre du suivi des inspections de l’état des tunnels. Un autre a déjà été fermé, le tunnel Stéphanie, également surplombé par des voies de trams entre les places Louise et Poelaert. Une thématique débattue ce mercredi en Commission spéciale du Parlement bruxellois.

Construit en 1971, le tunnel Montgomery fait 525 mètres de long. Il draine plus de 6000 véhicules par jour et constitue un maillon essentiel des boulevards de grande ceinture de Bruxelles. Le boulevard Reyers qui le prolonge est aussi en chantier : le viaduc a été démonté en novembre dernier et on attend au printemps prochain le début des travaux d'aménagement de surface.

A lire aussi: Quelle mobilité à Bruxelles (graphiques) ?

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK